Décembre 2018 : Performance de l’or et retour vers cette valeur refuge

Ce qu’il faut retenir de 2018 :

• Cours de l’or en EUR : +3.4% en 2018,
• L’or bat le Cac40 de 14% sur l’année
• Le métal jaune a joué son rôle de valeur refuge lors de la chute des marchés
• Incertitude politique, hausse des taux américains, retour de l’inflation ont marqué l’année économique
• Les banques d’investissement plutôt positives pour l’or en 2019
• Depuis la naissance de l’euro il y a 20 ans, le cours de l’or a été multiplié par 4.5

Performance de l’or : +3.4% en 2018

Les cours officiels de l’or en fin d’année, au second fixing de Londres, ont atteint 1279 dollars et 1116.69 euros. Ces niveaux font de décembre le 2ème meilleur mois de l’année en termes de performance (+5% en USD et +4% en EUR). Cela porte la performance annuelle de l’or en EUR en terrain positif, à +3.4%.

 

L’année 2018 a été marquée par plusieurs phases. Une première, relativement calme jusqu’à mai, suivie d’une baisse marquée des cours jusqu’à mi-août, dans un contexte de hausse des taux américains, du dollar, et de bons indicateurs économiques. Enfin, un rebond spectaculaire à partir d’octobre, au moment où un climat de peur -voire de panique- envahissait les marchés actions.

 

Une année test pour l’or valeur refuge

2018 fut en effet une année agitée sur les marchés actions mondiaux, qui terminent quasiment tous dans le rouge. Ainsi, le Cac40 recule de près de 11%, sa pire année depuis 2011, ce qui permet à l’or de battre l’indice parisien de plus de 14% en 2018.

Le graphique ci-dessous illustre parfaitement comment le métal jaune a joué son rôle de valeur refuge en fin d’année. Sur le seul dernier trimestre, le Cac 40 reculait de près de 14% quand le métal jaune gagnait près de 9%.

Graphique : performance comparée CAC40 – Or en EUR, 2018

 

Cette avance sur 2018 se confirme aussi sur des horizons plus longs. En plus de maintenir des niveaux de performance positifs, l’or bat l’indice parisien, notamment à 3, 5 et 10 ans. Enfin, il est à noter que l’or a fait mieux que le livret A, et probablement mieux que l’assurance vie.

Les faits économiques marquants pour l’or en 2018

Plusieurs facteurs ont influencé le cours de l’or en 2018, et voici, selon nous, les principaux :

Plusieurs facteurs ont influencé le cours de l’or en 2018, et voici, selon nous, les principaux :

  • Une grande incertitude politique, dont une part significative découle directement du nouveau paradigme que le président Trump impose. Ainsi la thématique de la guerre commerciale a particulièrement inquiété en 2018, et continuera probablement à le faire en 2019. Citons également le cas du Brexit, de l’instabilité politique italienne.
  • Une activité économique satisfaisante dans l’ensemble, avec des chiffres de croissance, de production et d’emploi a des niveaux honorables globalement, voire très bons aux Etats-Unis où les effets de la politique fiscale du président a dopé l’activité. Néanmoins, la quasi-unanimité des analystes s’attend à une décélération de l’activité économique mondiale.
  • Une inflation en hausse, et ce dans presque toutes les zones économiques. Si le niveau de l’inflation reste acceptable, il s’approche des niveaux souhaités par les banques centrales pour la première fois depuis plusieurs années.
  • 4 hausses de taux de la réserve fédérale américaine, portant les taux directeurs de 1.5 à 2.5% sur l’année. Cette hausse des taux courts ne s’est pas entièrement répercutée sur les taux longs qui n’ont progressé que de 0.25%, à 2.75% pour le 10 ans américain.
  • Une hausse du dollar, qui s’apprécie de 5% environ sur l’année. Ce phénomène a eu plus d’ampleur au 2ème et 3ème trimestre, et a maintenu la pression baissière sur le cours en dollars.

 

Les thèmes marquants de l’offre et la demande

Selon nous, les 3 thématiques marquantes de l’année 2018 concernant l’offre et la demande, ont été :

  • Un secteur minier encore moribond, qui peine à compenser l’érosion des concentrations en or des minerais extraits. Couplée au peu de découvertes récentes, cela explique une tendance à la baisse de la production des principales sociétés minières, notamment aux Etats-Unis
  • Des banques centrales acheteuses: près de 300 tonnes sur les 10 premiers mois de 2018 selon le FMI, notamment en Russie et dans les républiques du Caucase. Dans notre rapport mensuel de novembre, nous avions identifié 17 pays ayant acheté plus d’une tonne d’or sur les 12 derniers mois. A noter enfin, la Chine ne déclare pas ses achats, mais la plupart des analystes s’accordent à dire que celle-ci achète du métal jaune en coulisse.
  • Une demande financière longtemps atone, mais qui se ressaisit en fin d’année. Les flux dans les fonds d’or physique se sont révélés assez maigres comparé aux années précédentes. A l’image des positions spéculatives à la baisse sur l’or, qui ont atteint un plus haut dans l’été avant de se contracter en décembre.

 

Les banques d’investissement plutôt positives pour l’or en 2019

Chaque année c’est le grand bal des prévisions et des estimations fournies par les économistes et les stratégistes des grandes banques d’affaires. L’or n’échappe pas à la règle. Le consensus qui se dessine est celui d’une hausse raisonnable en 2019.

Parmi Les optimistes, citons Goldman Sachs qui voit le cours à 1350 dollar, Bank of America une progression des cours de 5%, tandis que JP Morgan anticipe un cours moyen de 1460 à l’horizon 2020.

Du côté des plus prudents, la Société générale, avec un cours moyen en 2019 à 1275 (c’est-à-dire stable), et Deutsche Bank, qui ne voit pas de gros potentiel dans le métal jaune.

Enfin, du coté des pessimistes, BNP Paribas, qui voit un repli des cours en dessous de 1200 dollars.

 

20 ans après la création de l’euro… l’or multiplié par 4.5…

La monnaie unique fête ses 20 ans : le 1er janvier 1999 était en effet introduit l’euro sous sa forme scripturale, la forme papier suivant début 2002. Nous pouvons donc dorénavant calculer la performance de l’or en EUR sur 20 ans, à quelques jours près car la première cotation en EUR à Londres a eu lieu le 4 janvier.

 

 

Le constat est sans appel. Le cours du métal jaune en euro a été multiplié par 4.5, avec une performance annualisée de près de 8%, la ou le Cac40 est proche de l’équilibre. Même en rajoutant le rendement des dividendes, le métal jaune s’est avéré un bien meilleur investissement que les actions.

 

 

 

Retour
Avatar

par Comptoir National de l'Or

Notre rédaction est constituée de membres experts dans les métiers de l'économie et la gestion, des Responsables d'agence Comptoir National de l'Or, des analystes financiers qui publient régulièrement des études sur les politiques des banques centrales, le cours de l'or, la situation en zone euro et l'impact de la stratégie monétaire de la FED. Notre équipe scrute également une information plus généraliste à la recherche d'actualité "pépite" à vous partager. Depuis 5 ans, nous avons publié un peu plus de 4000 articles qui s'adressent à un public large et varié ayant pour objectif de satisfaire votre curiosité et de partager avec vous une certaine fascination pour le métal jaune.
Recherche
Nos auteurs
Archives
Articles populaires