Les cryptomonnaies bientôt cotées en bourse ?

Les cryptomonnaies bientôt cotées en bourse ?

Après la flambée spéculative des cours de nombreuses cryptomonnaies intervenue fin 2017, la situation semble se stabiliser. D’un pic à 16 200 € le 16 décembre, le Bitcoin vaut par exemple environ 5 500 € en septembre 2018. Ce qui a parfois pris la forme d’un tsunami a généré de fortes inquiétudes dans les sphères financières, mais aussi politiques. La pression est à présent redescendue, ce qui permet de réfléchir à l’avenir des cryptomonnaies devenues au passage des cryptoactifs. Ce futur semble prendre une nouvelle voie suite aux annonces d’acteurs majeurs du secteur lors de la TechCrunch Disrupt SF 2018.

Vers une cotation en bourse des cryptoactifs

Vers une cotation en bourse des cryptoactifs

Passer d’un modèle Initial Coin Offering (ICO) à celui d’Initial Public Offering (IPO), tel est le projet de Robinhood qui vise à introduire en bourse certains cryptoactifs. Cette annonce de la part de Baiju Bhatt, PDG de Robinhood s’accompagne d’une levée de fonds de 539 millions de dollars auprès d’investisseurs privés.

De son côté, Brian Amstrong, PDG de Coinbase, a profité de la TechCrunch Disrupt pour faire une annonce similaire. Dans son intervention, Brian Amstrong a apporté quelques précisions sur sa vision de l’utilisation des cryptoactifs. Ceux-ci pourraient devenir des valeurs d’échange de titres des entreprises sous forme de tokens (actifs numériques). À court terme, ce sont des centaines de tokens qui pourraient être listé pour atteindre des millions à plus longue échéance.

Une introduction en bourse à haut risque ?

Pour les investisseurs privés ayant répondu à la levée de fonds, il s’agit de parier sur l’avenir au travers d’un pari sur une inconnue. Quel sera en effet l’accueil réservé par les institutions financières à ces introductions en bourse ? Il est évidemment trop tôt pour prendre une position certaine.

Les bourses s’accommodant généralement mal des effets spéculatifs, surtout lorsqu’elles n’en sont pas à l’origine, les crypto-actifs risquent fort d’être placés sous une longue période d’observation par les investisseurs potentiels.

S’ajoutent que les cadres règlementaires stricts d’une introduction en bourse ont de forts risques de retarder la mise en place de ces opérations. Pour être acceptées sur les marchés boursiers, certaines des cryptomonnaies vont devoir modifier en profondeur leur mode de fonctionnement. Pour celles qui passeront la série de filtres, leur attrait risque d’être sensiblement altéré auprès des investisseurs historiques.

Une autre question qui va rapidement se poser est la crédibilité de titres en tokens dans les pays où ces transactions ont été interdites. Limitées à un marché local, même à l’échelle d’un pays comme les États-Unis, les possibilités d’évolution restent faibles. Il en est de même pour une cible évoquée de longue et qui intègrerait certains pays pauvres ou en voie de développement.

Un avenir toujours aussi incertain

Un avenir toujours aussi incertain

Depuis leur création, les cryptomonnaies éprouvent de réelles difficultés à démontrer leur intérêt. Pourront-elles trouver une place sur des marchés déjà encombrés d’ETF’s de tous types ? La tâche s’annonce difficile.

Initialement annoncés comme des alternatives monétaires à portée planétaire, le rayon d’action des crypto-actifs ne s’est guère étendu au-delà des spéculateurs et organisations plus ou moins criminelles trouvant là une manière de recycler leurs profits.

L’introduction en bourse des crypto-actifs se présente sous de nombreux aspects comme une dernière carte à jouer. Comparé par certains « fans » à l’or physique en lui empruntant quelques termes, aucun des crypto-actifs n’a jamais atteint le sentiment de sécurité historiquement associé au métal jaune. Ces valeurs virtuelles ont peut-être un rôle à jouer dans l’économie mondiale, mais celui-ci reste encore à définir.


En savoir plus sur la thématique du Bitcoin :

Cet article parle de

Vous pouvez aussi être intéressé par

Retour

par Comptoir National de l'Or

Notre rédaction est constituée de membres experts dans les métiers de l'économie et la gestion, des Responsables d'agence Comptoir National de l'Or, des analystes financiers qui publient régulièrement des études sur les politiques des banques centrales, le cours de l'or, la situation en zone euro et l'impact de la stratégie monétaire de la FED. Notre équipe scrute également une information plus généraliste à la recherche d'actualité "pépite" à vous partager. Depuis 5 ans, nous avons publié un peu plus de 4000 articles qui s'adressent à un public large et varié ayant pour objectif de satisfaire votre curiosité et de partager avec vous une certaine fascination pour le métal jaune.
Recherche
Nos auteurs
Archives
Articles populaires