bresil-augmente-reserves-or

Le Brésil augmente ses réserves d’or de 41 tonnes

Après une hausse de 12 tonnes en mai, la Banque Centrale du Brésil continue ses emplettes de métal jaune. Au mois de juin, elle a augmenté ses réserves de 1.3 millions d’onces, soit 41 tonnes pour environ 2 milliards de dollars. Le pays pousse ainsi ses avoirs à 121 tonnes, et atteint la 31ème place du classement.

Le Brésil n’est pas un cas isolé. Une banque centrale sur cinq a l’intention d’augmenter ses réserves d’or selon le World Gold Council. 

A l’image de la Serbie, qui a annoncé récemment son intention de porter ses réserves à 50 tonnes. Pour justifier cette stratégie, la banque centrale du pays est très claire : « Sur le long terme, l’or est le gardien et garant le plus significatif contre l’inflation et les autres formes de risques financiers »(1).

Depuis le début de l’année, les 5 plus gros acheteurs (Thaïlande, Japon, Hongrie, Brésil, Ouzbékistan) ont augmenté leurs réserves de 314 tonnes de métal jaune. C’est déjà autant que les achats des banques centrales du monde entier en 2020, en seulement 6 mois. 

Une demande institutionnelle de métal jaune qui devrait continuer selon les spécialistes. Le redémarrage du commerce mondial et la remontée des cours du pétrole font rentrer des devises dans les caisses des pays exportateurs, toujours soucieux de ne pas trop s’exposer au dollar. Et puisque l’or n’a pas de pays, il reste un moyen efficace de se dédollariser sans s’exposer à d’autres devises. 

Il n’y a guère d’autres candidats. Il semble que le bitcoin ne soit pas près de détrôner le métal jaune : 85% des gestionnaires de ces banques centrales pensent que les cryptomonnaies ne remplaceront pas l’or dans leur réserve de change (2)

On n’a donc pas fini de parler de l’or des banques centrales…

 

Notes

  1. Source Bloomberg, traduit par nos soins
  2. Sondage UBS de 30 banques centrales, rapporté par le Financial Times, 7 juillet 2021

 

Retour
Laurent Schwartz
Diplômé de l’EDHEC Business School en 2005, Laurent SCHWARTZ intègre le cabinet d’audit ERNST & YOUNG en 2005 où il travaille pendant 4 ans. Parallèlement, il travaille au sein de l’entreprise familiale créée en 1976 à Strasbourg. Fort de cette expérience et du savoir-faire développé durant ces 40 dernières années, Laurent procède à la refonte du site Internet Gold.fr dédié à l’achat d'or et la vente d’or (pièces, lingots, ...) qui connaîtra un franc succès dès son démarrage en 2008. Il décide alors de développer un réseau de concessions exclusives: Le Comptoir National de l’Or. Il assure désormais le pilotage stratégique du 1er réseau de France qui compte aujourd’hui pas loin de 60 agences réparties dans toute la France et depuis peu en Allemagne (Breisach). Le Comptoir National de l’Or se positionne aujourd’hui comme le leader incontournable sur le marché de l’Or et des métaux précieux en France.
Sur le même thème

Le Comptoir National de l’Or dans la presse

TF1 M6 Le Parisien France 5 Le Monde RTL Les Echos
Venez découvrir notre application mobile
image/svg+xml
Nous contacterContactNous appelerAppelPrendre rendez-vousRDVTrouver un comptoirComptoir