Newmont dit non à Barrick

Nous vous avons parlé de l’offre d’achat de Barrick Gold sur Newmont Mining (respectivement 1 er et 2 ème producteurs mondiaux), une offre pour le moins inamicale. Sans surprise, le Conseil d’administration de Newmont a formellement et unanimement rejeté l’offre de Barrick, à la fois pour des raisons juridique (la société est engagée dans une autre fusion avec Goldcorp) et financière, le prix proposé n’incorporant pas de prime.

Barrick vantait la pertinence de son offre, notamment en raison de la combinaison des actifs des deux sociétés au Nevada, où de grosses économies pourraient être réalisées : les fameuses synergies. Sur ce point Newmont est d’accord : la société vient d’ailleurs de faire une contreproposition à Barrick : former une joint-venture avec les actifs du Nevada pour réaliser ces économies, sans pour autant fusionner.

Une piste qui a reçu le soutien d’un investisseur de poids : la société de gestion Van Eck, plus gros actionnaire de Barrick et 3 ème de Newmont, qui a annoncé sa préférence pour ce scénario, plutôt qu’une fusion complexe… Reste à savoir si les autres actionnaires de Newmont sont du même avis.

Affaire à suivre…

Retour

par Comptoir National de l'Or

Notre rédaction est constituée de membres experts dans les métiers de l'économie et la gestion, des Responsables d'agence Comptoir National de l'Or, des analystes financiers qui publient régulièrement des études sur les politiques des banques centrales, le cours de l'or, la situation en zone euro et l'impact de la stratégie monétaire de la FED. Notre équipe scrute également une information plus généraliste à la recherche d'actualité "pépite" à vous partager. Depuis 5 ans, nous avons publié un peu plus de 4000 articles qui s'adressent à un public large et varié ayant pour objectif de satisfaire votre curiosité et de partager avec vous une certaine fascination pour le métal jaune.
Recherche
Nos auteurs
Archives
Articles populaires