Rapport annuel 2021 - Comptoir National de l'Or

Cours de l’or : bilan 2021

Dans cette lettre mensuelle, vous trouverez un point sur la performance de l’or ainsi que plusieurs actualités et analyses sur des sujets qui influencent le cours du métal jaune. Tous nos vœux vous accompagnent pour faire de 2022 une année en or (évidemment) !!!!

Ce qu’il faut retenir du mois de décembre et de 2021

  • Or en euros : +1.2% en décembre, +4,3% en 2021
  • 4ème année consécutive de hausse du cours
  • Moins bien que les actions …. Quoique….
  • Le résumé de l’année 2021 : pandémie, inflation, banques centrales, géopolitique
  • Les questions de 2022 : cyber, stagflation, géopolitique, fatigue des peuples

+4,3% en 2021

Après deux mois positifs, et en particulier un bond de plus de 4% en novembre, le cours de l’or s’adjuge 1.18% en décembre pour atteindre 1606.06 euros l’once (1820 dollars) au fixing matinal du 31 décembre, dernier cours officiel de l’année à Londres. Cela porte la performance totale sur l’année 2021 à +4.3% en euros.

Cours de l'once - performance 2021

Si le cours de l’once en dollar a reculé sur l’année (-3.75%), l’investisseur européen a bénéficié d’une appréciation significative du dollar (de l’ordre de 8% sur l’année), qui ramène la performance totale en terrain positif.

4ème année consécutive de hausse du cours de l’or

Performance annuelle de l'once en euros

Depuis la création de l’euro il y a 22 ans, il s’agit de la 17ème année de performance positive pour l’or et la quatrième consécutive. Après un 2019 exceptionnel (+21%) et un très bon 2020 (+13.9%), la performance 2021 reste tout à fait raisonnable.

Les performances annualisées sur plus longue périodes restent remarquables avec 12.9% par an sur 3 ans, 8% par an sur 5 ans, 3.1% sur 10 ans, et 8.5% par an sur 20 ans.

Pour aller plus loin : Comment est fixé le cours de l’or ?

Moins bien que les actions… (quoique…)

Le métal jaune a nettement sous-performé les actions qui ont profité a plein de l’optimisme de la reprise économique et des mesures de soutien des gouvernements. En 2021, le CAC 40 a progressé de près de 29% hors dividendes, soit un écart de plus de 23 points par rapport à la performance de l’once.

Il faut néanmoins rappeler que l’or avait battu le CAC 40 de près de 20 points en 2020. Si l’on considère les deux années ensemble, ce qui donne un bon aperçu de ce qui s’est passé depuis le début de la crise sanitaire mondiale, l’écart de performance est négligeable : le métal jaune a progressé de 18.8% tandis que le CAC40 progressait de 19.7%.

Des performances similaires, mais des comportements différents. L’or a mieux résisté pendant la phase aigue de la crise et atteint des sommets à l’été 2020 alors que les indices actions souffraient. Inversement, le métal jaune a fait moins bien dans la phase de reprise.

Ceci se traduit par une corrélation entre l’or et les actions quasi nulle en moyenne sur les 2 années, et même négative sur 2021. Les spécialistes de la gestion de portefeuille le diront : la décorrélation c’est la clé de la diversification.

Or vs Actions - euros

Or vs Actions – euros

Corrélation entre or et actions

Et aussi bien que les autres actifs…

Alors que le cours de l’or s’appréciait de 4.3% en 2021, les autres placements préférés des Français ne battaient pas de records. Même si son taux va probablement augmenter prochainement, le livret A rapporté 0.5% en 2021, bien moins que l’inflation qui devrait atteindre 3.5% selon les projections de la Banque de France.

Le fonds euro de l’assurance vie, autre placement préféré des Français devrait rapporter 1.1% en moyenne selon les spécialistes. Là encore, moins que l’inflation. Les obligations de l’Etat Français ont quant à elles affiché une performance négative sur l’année, avec certains fonds spécialisés perdant environ 4%. Reste l’immobilier dont les rendements devraient se situer à des niveaux comparables à l’or pour la pierre papier.

Le résumé de l’année 2021

Au travers de nos lettres mensuelles, nous avons couvert une bonne partie de l’actualité de l’or de 2021. C’est évidemment la pandémie qui a tenu le haut de l’affiche de l’actualité, avec plus particulièrement ses variants delta et dernièrement Omicron. De manière générale en 2021, avec la vaccination la pandémie a été plus contrôlée et a donc moins influencé les cours qu’en 2020, y-compris ceux de l’or.

Mais la vigueur de la reprise économique a créé un vrai boom de la demande, soutenu par les mesures de relance des gouvernements. Résultat : pénuries et inflation. Cette dernière, qui atteint dans certains pays des plus hauts de 30 ans, a longtemps été qualifiée de temporaire par les autorités, avant que les banques centrales se décident à agir en fin d’année, en resserrant leur politique monétaire extrêmement (trop ?) accommodante. Si l’inflation a soutenu le cours du métal jaune, il a été également pénalisé par les anticipations de remontée de taux.

Ces banques centrales se sont également portées acheteuses d’or. En tête du palmarès la Thaïlande (+90 tonnes), le Japon (+81t), l’Inde (+71t) la Hongrie (+63t), le Brésil (+62t), l’Ouzbékistan (+43t), et Singapour (+26t). Premier pays acheteur d’or de la zone euro depuis longtemps, l’Ireland a procédé à l’acquisition de 3 tonnes.

Du point de vue géopolitique, l’année a été relativement calme en « événements » mais marquée par le renforcement des tendances déjà existantes. Ainsi le risque cyber, un des risques les plus sous-estimés selon nous, a continué de progresser avec de nombreuses attaques, y compris d’infrastructures publiques (hôpitaux). L’autre sujet dominant a été la rivalité US-Chine qui a crée de nombreuses tensions autour de la mer de Chine, de Taiwan, et a poussé à l’alliance Australie/USA/Royaume-Uni pour contrer l’influence militaire de l’empire du milieu. Enfin, l’arrivée à maturité des armes hypersoniques, en particulier chinoises et russes, bouleversent les équilibres militaires mondiaux.

Les questions de 2022

Difficile de prédire l’avenir… Mais à défaut de connaitre les réponses, on peut se risquer à lister quelques questions qui agiteront 2022. Après tout, les enjeux de demain ont leurs racines dans les sujets d’aujourd’hui…

Premier enjeu de 2022, la fatigue des peuples face à la pandémie et à ses mesures de restrictions. Celle-ci pourrait avoir un impact sur les élections à venir, ou sur la réponse à apporter à de nouvelles vagues si le risque épidémique réaugmentait. En particulier, la politique chinoise du Zéro Covid parait difficilement tenable avec un variant Omicron aussi contagieux.

Du point de vue géopolitique, le risque cyber reste une question majeure, en raison de notre toujours plus grande vulnérabilité (ou dépendance) aux réseaux.

Du point de vue économique, la question de la stagflation reste entière. Un ralentissement économique, couplée à de l’inflation structurelle (pénuries, transition énergétique, etc) pourrait créer un contexte plus favorable au métal jaune. Enfin du point de vue des marchés, la question d’une valorisation excessive des actifs financiers est posée, et pourrait concerner le monde des cryptos.

 

Avertissement :

Le cours de l’or peut varier significativement à la hausse ou à la baisse. Les informations contenues dans ce document ne constituent pas une recommandation d’investissement et le lecteur est invité à prendre conseil auprès de professionnels pour la gestion de son épargne.

 

 

Retour
Diplômé de l’EDHEC Business School en 2005, Laurent SCHWARTZ intègre le cabinet d’audit ERNST & YOUNG en 2005 où il travaille pendant 4 ans. Parallèlement, il travaille au sein de l’entreprise familiale créée en 1976 à Strasbourg. Fort de cette expérience et du savoir-faire développé durant ces 40 dernières années, Laurent procède à la refonte du site Internet Gold.fr dédié à l’achat d'or, vente d’or (pièces, lingots, ...), achat or et argent,... qui connaîtra un franc succès dès son démarrage en 2008. Il décide alors de développer un réseau de concessions exclusives: Le Comptoir National de l’Or. Il assure désormais le pilotage stratégique du 1er réseau de France qui compte aujourd’hui pas loin de 60 agences réparties dans toute la France et depuis peu en Allemagne (Breisach). Le Comptoir National de l’Or se positionne aujourd’hui comme le leader incontournable sur le marché de l’Or et des métaux précieux en France.
Sur le même thème

Trouvez votre comptoir le plus proche

Le Comptoir National de l’Or dans la presse

TF1 M6 Le Parisien France 5 Le Monde RTL Les Echos
Venez découvrir notre application mobile
image/svg+xml
Nous contacterContactNous appelerAppelPrendre rendez-vousRDVTrouver un comptoirComptoir