Y-a-t-il une pénurie d’or investissement ?

La crise sanitaire du Covid-19 n’épargne pas le secteur de l’or. En Afrique du Sud, les mines sont fermées et au Canada, elles tournent au ralenti. Avec un transport aérien à l’arrêt, difficile voire impossible de transporter le minerai vers les fondeurs et raffineurs pour qu’ils produisent pièces et lingots.

Des raffineurs en difficulté également : les 3 plus gros, situés en Suisse au Tessin (proche de l’Italie) ont d’ailleurs fermé cette semaine sur demande des autorités… Selon l’agence Reuters, ces 3 usines traitaient 1500 kg d’or par an, soit un peu moins de la moitié de la production minière mondiale.

Le marché de l’or physique tire aussi une certaine fluidité des ventes de pièces et lingots faites par les particuliers et les professionnels. Mais ce flux s’est presque totalement asséché : en ces temps de crise, les détenteurs d’or ne veulent pas vendre, et ceux qui le voudraient sont contraints par les mesures de confinement.

Face à cette pénurie d’offre, il y a toujours une très forte demande d’or physique. Conséquences : la cotation du Napoléon a été suspendue, ainsi que celle d’autres pièces (20F suisse, 5 dollars US), faute de stocks disponibles.

Les primes, c’est-à-dire l’écart entre la valeur du poids d’or et le prix de la pièce ou du lingot, ont fortement augmenté, signe d’une tension très nette. Malgré cette tension, il reste possible de commander des lingotins, avec un certain délai de livraison.

Ceux qui ont déjà diversifié leur épargne avec de l’or physique doivent aujourd’hui se réjouir !

 

 

 

Retour
Laurent Schwartz
Diplômé de l’EDHEC Business School en 2005, Laurent SCHWARTZ intègre le cabinet d’audit ERNST & YOUNG en 2005 où il travaille pendant 4 ans. Parallèlement, il travaille au sein de l’entreprise familiale créée en 1976 à Strasbourg. Fort de cette expérience et du savoir-faire développé durant ces 40 dernières années, Laurent procède à la refonte du site Internet Gold.fr dédié à l’achat et la vente d’or qui connaîtra un franc succès dès son démarrage en 2008. Il décide alors de développer un réseau de concessions exclusives: Le Comptoir National de l’Or. Il assure désormais le pilotage stratégique du 1er réseau de France qui compte aujourd’hui pas loin de 60 agences réparties dans toute la France et depuis peu en Allemagne. Le Comptoir National de l’Or se positionne aujourd’hui comme le leader incontournable sur le marché de l’Or et des métaux précieux en France.

Le Comptoir National de l’Or dans la presse

TF1 M6 Le Parisien France 5 Le Monde RTL Les Echos
Venez découvrir notre application mobile
image/svg+xml