займы с плохой кредитной историей

La 50 pesos en or

La pièce d’or de 50 pesos est actuellement quelque peu délaissée par les collectionneurs français de métal jaune. En effet, et après avoir suscité leur intérêt durant les années 70, elle a tendance à devenir de plus en plus méconnue. Pourtant, il s’agit d’une pièce qui dispose de plusieurs avantages dont une grande valeur esthétique, un tirage important bien que suspendu, une forte valeur ainsi qu’une prime très peu élevée. Toutes ces qualités font que la pièce en or de 50 pesos constitue un très bon emplacement pour le long terme à même de ravir les collectionneurs de pièces d’or. Une pièce longtemps convoitée L’une des caractéristiques les plus attirantes dans la pièce en or de 50 pesos est son esthétique. Il s’agit d’une très belle pièce qui est 20 % plus grande que celle de l’Eagle d’une once, son homologue américaine. Cette dimension exceptionnelle fait d’elle une pièce d’une grande taille communément appelée une pièce « bullion ». Par ailleurs, la 50 pesos est composée de 37,5 grammes d’or pur pour un poids total de 41,7 grammes. Elle titre à 900 ‰, et est composée de 90% d’or et 10% de cuivre ce qui assure la solidité de la pièce. L’une des plus belles pièces en or au monde Le revers de la pièce de 50 pesos laisse apparaître l’Ange de l’indépendance qui représente Athéna Niké, la déesse ailée grecque. Cette statue existe réellement au Mexique et a été érigée en 1910 à l’occasion du centenaire du début de la guerre d’indépendance avec l’Espagne. Pour fêter cette date, une grande colonne en or et en bronze a été fabriquée en plein centre de Mexico. Sur la pièce de 50 pesos, la déesse de l’indépendance tient dans sa main droite une couronne de laurier ; symbole de la victoire, alors que dans sa main gauche il y a une chaîne brisée qui symbolise la liberté. Le fond de la pièce représente quant à lui, deux célèbres volcans mexicains, Popocatépetl et Ixtaccihuatl. Le millésime de la pièce se trouve en bas à droite alors que la date de 1821 représente la date d’indépendance du Mexique. L’avers de la pièce de 50 pesos représente les armoiries nationales : un aigle perché sur un cactus en train de manger un serpent. La tranche représente, quant à elle, l’inscription suivante “INDEPENDENCIA Y LIBERTAD”. Notons que cette pièce a été gravée par l’artiste Emilio del Moral et qu’elle a été tirée dès l’année 1921 par la Casa de Moneda de Mexico à l’occasion du centenaire de l’Indépendance. C’est d’ailleurs pour cette raison que la pièce de 50 pesos porte aussi le nom “Centenario”. Caractéristiques de la pièce de 50 pesos La pièce Centenario a un poids d’environ 41.7 grammes et mesure 37.1mm de diamètre. Elle contient 37.5 grammes d’or pur, soit 1,2057 oz et a une très jolie couleur cuivrée. La pièce de 50 pesos a été produite entre 1921 et 1972. La majeure partie de ces pièces qui sont en circulation date de l’année 1947. Une telle quantité s’explique par la refrappe qui a eu lieu entre les années 1949 et 1972. Les pièces de pesos qui ont été refrappées et millésimées 1947 disposent toujours d’une très bonne qualité. Ceci dit, les pièces qui ont été frappées antérieurement sont plus chères car plus rares. Actuellement, la pièce Centenario bénéficie encore d’une très grande demande aussi bien au niveau des pays hispaniques qu’en Espagne.

Cet article parle de

Vous pouvez aussi être intéressé par

Retour

par Comptoir National de l'Or

Notre rédaction est constituée de membres experts dans les métiers de l'économie et la gestion, des Responsables d'agence Comptoir National de l'Or, des analystes financiers qui publient régulièrement des études sur les politiques des banques centrales, le cours de l'or, la situation en zone euro et l'impact de la stratégie monétaire de la FED. Notre équipe scrute également une information plus généraliste à la recherche d'actualité "pépite" à vous partager. Depuis 5 ans, nous avons publié un peu plus de 4000 articles qui s'adressent à un public large et varié ayant pour objectif de satisfaire votre curiosité et de partager avec vous une certaine fascination pour le métal jaune.
Recherche
Nos auteurs
Archives
Articles populaires