election-us-or-

Elections américaines : quel que soit le vainqueur, le contexte restera favorable pour l’or

A l’heure d’écrire ces quelques lignes, et malgré la déclaration du président Trump clamant la victoire, le résultat final de l’élection présidentielle américaine semble difficile à déterminer. La vague démocrate ne semble pas avoir eu lieu, et on s’achemine vers des résultats incertains et des batailles juridiques, allant possiblement jusqu’à la cour suprême. S’ajoute à ceci les résultats serrés des élections sénatoriales, qui peuvent donner (ou non) une majorité au nouveau président. Mais dans quelques heures, jours ou semaines, l’agitation retombera et un vainqueur sera désigné. Et lorsque l’on nous demande ce que la victoire de Trump ou Biden pourrait changer pour l’or, au Comptoir National de l’or, nous préférons parler vers ce qui ne changera pas. Quel que soit le vainqueur, l’or continuera à évoluer dans un contexte favorable fait de taux bas (voire négatif en termes réels), de déficits et dettes publiques gigantesques et de planche à billet qui tourne à plein régime dans un contexte. La Réserve Fédérale américaine a déjà indiqué qu’elle maintiendrait sa politique extrêmement accommodante jusqu’en 2024 et qu’elle était prête à laisser filer l’inflation. Et quel que soit le vainqueur, rien ne laisse envisager une réduction du colossal déficit budgétaire américain, qui a dépassé les 3000 milliards sur un an. Les deux candidats ont dans leur programme des mesures de stimulation de l’économie importantes qui sont de nature à creuser les déficits. Quel que soit le vainqueur, les ravages sanitaires et économiques de l’épidémie de Covid-19 ne s’estomperont pas soudainement aux Etats-Unis et dans le monde comme par magie. Les entreprises restent fragilisées, les faillites se produiront, et le chômage restera élevé pour un moment. Quel que soit le vainqueur, la situation géopolitique de fonds ne changera pas fondamentalement, et la confrontation US-Chine perdurera, peut-être sous des façades plus cordiales avec une présidence Biden, mais sans fondamentalement changer la situation de fonds en Mer de Chine du Sud, à Taiwan et Hong Kong. Quel que soit le vainqueur, il aura à faire avec des leader ou régimes « durs » qui sont bien installés en Iran, Russie, Turquie, Corée du Nord et Chine. Si à court terme on peut constater une volatilité des marchés et des cours de l’or, dans un sens ou l’autre en fonction des configurations, il ne faut pas oublier que le métal jaune est avant tout une histoire de long terme.

Retour
Laurent Schwartz
Diplômé de l’EDHEC Business School en 2005, Laurent SCHWARTZ intègre le cabinet d’audit ERNST & YOUNG en 2005 où il travaille pendant 4 ans. Parallèlement, il travaille au sein de l’entreprise familiale créée en 1976 à Strasbourg. Fort de cette expérience et du savoir-faire développé durant ces 40 dernières années, Laurent procède à la refonte du site Internet Gold.fr dédié à l’achat d'or et la vente d’or (pièces, lingots, ...) qui connaîtra un franc succès dès son démarrage en 2008. Il décide alors de développer un réseau de concessions exclusives: Le Comptoir National de l’Or. Il assure désormais le pilotage stratégique du 1er réseau de France qui compte aujourd’hui pas loin de 60 agences réparties dans toute la France et depuis peu en Allemagne (Breisach). Le Comptoir National de l’Or se positionne aujourd’hui comme le leader incontournable sur le marché de l’Or et des métaux précieux en France.
Sur le même thème

Le Comptoir National de l’Or dans la presse

TF1 M6 Le Parisien France 5 Le Monde RTL Les Echos
Venez découvrir notre application mobile
image/svg+xml
Nous contacterContactNous appelerAppelPrendre rendez-vousRDVTrouver un comptoirComptoir