Banques, hedge funds, fonds de pension, Warren Buffet : ils investissent plus de 4 milliards dans l’or…

Après l’envolée au-delà des 2000 dollars, puis une correction importante, l’once d’or cote environ 1950 dollars, soit environ 1650 euros. Cette correction a permis d’assainir la structure de marché en faisant probablement sortir quelques spéculateurs, et en confortant les investisseurs de long terme. Lesquels ?

Nous avions déjà évoqué en mai 5 banques qui avaient investi 2 milliards sur l’or au premier trimestre au travers de fonds cotés en or physique. Sur les mêmes bases, ces 5 banques ont vu leurs avoir en or progresser de 3.4 milliards de dollars au deuxième trimestre. Sans surprise, Bank of America, qui a une prévision de cours à 3000 dollars l’once, a augmenté son investissement de plus d’un milliard.

Tableau : positions en fonds d’or physique (IAU et GLD)

Position en fonds d'or physique en dollars entre mars et juin 2020

Source : SEC, Edgar – positions en fonds IAU et GLD

Parmi les autres investisseurs au deuxième trimestre on retrouve également le plus gros hedge fund du monde : Bridgewater. La société géré par Ray Dalio, un adepte du métal jaune, détient plus de 900 millions de dollars en fonds coté d’or physique, une augmentation de 52% sur le deuxième trimestre. Le fonds de pension de la province de l’Ontario, au Canada, a également déclaré avoir investi 365 millions de dollars dans ces fonds d’or physique.

Mais c’est surtout du coté de la légende de l’investissement, Warren Buffet, qu’est venu la surprise. Le patron du conglomérat Berkshire a vendu de nombreuses participations dans des banques, y compris Goldman Sachs, pour acheter une position de près de 600 millions de dollars dans Barrick Gold, le second producteur d’or du monde. Longtemps sceptique sur le métal jaune, Warren Buffet semble donc s’y convertir, et certains n’hésitent pas à parler de tournant historique.

 

 

Retour
Laurent Schwartz
Diplômé de l’EDHEC Business School en 2005, Laurent SCHWARTZ intègre le cabinet d’audit ERNST & YOUNG en 2005 où il travaille pendant 4 ans. Parallèlement, il travaille au sein de l’entreprise familiale créée en 1976 à Strasbourg. Fort de cette expérience et du savoir-faire développé durant ces 40 dernières années, Laurent procède à la refonte du site Internet Gold.fr dédié à l’achat et la vente d’or qui connaîtra un franc succès dès son démarrage en 2008. Il décide alors de développer un réseau de concessions exclusives: Le Comptoir National de l’Or. Il assure désormais le pilotage stratégique du 1er réseau de France qui compte aujourd’hui pas loin de 60 agences réparties dans toute la France et depuis peu en Allemagne. Le Comptoir National de l’Or se positionne aujourd’hui comme le leader incontournable sur le marché de l’Or et des métaux précieux en France.

Le Comptoir National de l’Or dans la presse

TF1 M6 Le Parisien France 5 Le Monde RTL Les Echos
Venez découvrir notre application mobile
image/svg+xml