займы с плохой кредитной историей

Articles de presse | — 08/08/2017 — Aucun commentaire

L’évolution historique du cours de l’argent

Quelques notions fondamentales concernant le cours de l’argent

En ce qui concerne l’offre de l’argent, les plus grands pays qui en produisent sont :

  • Le Mexique qui garantit 17 % de la production annuelle mondiale
  • Le Pérou qui assure 15 % de la production annuelle mondiale
  • La Chine qui produit 13 % de la production annuelle mondiale
  • L’Australie qui assure 8,5 % de la production annuelle mondiale

Point de vue demande, le plus grand consommateur d’argent est l’industrie dont le besoin annuel s’élève à 44 % de la production mondiale. Elle est suivie de près par le secteur de la bijouterie qui consomme 30 % de l’ensemble de la production.

Fluctuations du cours de l’argent

Les cours du métal argent, surtout l’industriel, peuvent évoluer soit à la hausse soit à la baisse et sont directement influencés par la conjoncture économique générale et plus précisément par les secteurs d’activités qui font appel à un moment ou à un autre à ce métal.

Tout comme le métal jaune, l’argent peut être considéré comme une valeur refuge puisqu’il permet d’assurer à son détenteur une certaine garantie à l’encontre des risques d’inflation, de fluctuations trop brutales des marchés financiers, de la dépréciation monétaire et des risques causés par l’insatiabilité économique ou politique. Plus généralement, le cours de l’argent est impacté par les variations que peut connaître celui de l’or. Le cours de métal jaune peut, en effet, être accentué en cas de baisse et modéré en cas de hausse.

Les variations historiques du cours de l’argent

En 1998, le cours de l’once d’argent cotait 8 dollars alors qu’en 2002 il affichait 5 dollars sur le London Bullion Market. Depuis ce recul, l’argent n’a fait que progresser pendant 6 années consécutives jusqu’à afficher durant le mois de mai 2006 un cours à 14 dollars avant d’atteindre le niveau historique des 20,68 dollars pendant le mois de mars 2008.

Evoluant de manière quasi parallèle avec le cours de l’or, le recul du cours de l’argent constaté à partir du mois de mars de l’année 2008 à cause de la crise financière ne peut que paraître paradoxal. A ce moment précis de l’histoire, nous pourrions dire que l’argent avait perdu sa qualité de valeur refuge, allant même jusqu’à chuter 8,40 dollars en octobre 2008.

La progression qu’il connaîtra par la suite sera aussi phénoménale que celle qu’a connu l’or. Ainsi en septembre 2009, l’once d’argent cotait 16 dollars et réalise une variation positive de plus de 177 % entre les années 2010 et 2011.

Entre temps, le cours a été impacté par la baisse de la monnaie américaine  avant d’afficher un cours record de 48,37 dollars l’once durant le mois d’avril 2011. Généralement, chaque recul au niveau de ce cours anticipe celui du métal jaune. Concrètement, il y a eu quelques exceptions à cette règle notamment les fluctuations subies par le métal argent entre le mois de février et mars 2012 à cause de la politique de Quantitative Easing entreprise en même temps par la Réserve fédérale américaine et la Banque centrale européenne. Cette politique consiste en une mesure exceptionnelle qui tend à créer une rupture historique dans la stratégie monétaire européenne.

Durant le printemps de l’année 2012, le cours de l’argent évoluait autour des 28 dollars l’once. A cette même époque, l’American Eagle réalisait un record exceptionnel en termes de ventes. Ces dernières ont en effet atteint les 136.500 onces, soit un volume trois fois supérieur à celui réalisé en 2011 réalisant ainsi les meilleures ventes des 14 dernières années.

Le quotient Or/argent

Il s’agit d’un ratio qui a pour objectif de déterminer la manière dont est valorisé l’argent par rapport au métal jaune. De nos jours, ce rapport est estimé à environ 1/40 ce qui revient à dire qu’une pièce d’or permet d’acquérir 40 pièces d’argent. Pendant plus de 873 années, ce ratio était de 1/16 alors que pendant les cent dernières années, il n’a atteint cette mesure que deux fois uniquement.

De ce fait, le silver est aujourd’hui sous-évalué par rapport au métal jaune et le ratio a tendance à se rapprocher du 1/10 d’ici les dix prochaines années.

Retour

par Comptoir National de l'Or

Notre rédaction est constituée de membres experts dans les métiers de l'économie et la gestion, des Responsables d'agence Comptoir National de l'Or, des analystes financiers qui publient régulièrement des études sur les politiques des banques centrales, le cours de l'or, la situation en zone euro et l'impact de la stratégie monétaire de la FED. Notre équipe scrute également une information plus généraliste à la recherche d'actualité "pépite" à vous partager. Depuis 5 ans, nous avons publié un peu plus de 4000 articles qui s'adressent à un public large et varié ayant pour objectif de satisfaire votre curiosité et de partager avec vous une certaine fascination pour le métal jaune.
Recherche
Nos auteurs
Archives
Articles populaires