займы с плохой кредитной историей

La Monnaie de Paris, une institution millénaire qui allie production de masse et métiers d’art

Fondée par le roi Charles II en 864, la Monnaie de Paris est la plus vieille institution française encore en activité. C’est aussi la plus ancienne entreprise du monde. Les missions de cet établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) sont fixées par le Code monétaire et financier (CMF). Chaque année, la Monnaie de Paris fabrique plus d’un milliard de pièces de monnaie courante pour le compte de l’Etat Français, mais aussi de pays étrangers, dans la zone euro ou ailleurs. Mais ce n’est pas tout : dans ses ateliers de gravure, de fonderie et de bijouterie, la Monnaie de Paris crée des ouvrages d’art. Cette activité fortement concurrentielle qui s’apparente au luxe est une identité de marque très forte.

Production de pièces de monnaie de circulation

La fabrication des 8 pièces d’euros françaises, un monopole de la Monnaie de Paris Toutes les pièces de l’euro frappées par la France sont fabriquées dans son usine de Pessac (Gironde). Mais l’institution produit également des monnaies métalliques courantes étrangères. En 2016, 1,3 milliard de pièces courantes, dont 520 millions de monnaies étrangères, sont sorties de son usine. L’institution est réputée pour la qualité de sa frappe, l’une des cinq meilleures du monde. Quels sont les processus industriels mis en œuvre pour les monnaies courantes ? La fonderie consiste à couler du métal dans un moule, puis à ciseler, polir et patiner les pièces. La gravure marie les techniques anciennes de taille directe avec les dernières technologies (3D et virtuelles). Le monnayage (estampage) revient à frapper la rondelle de métal (« le flan ») sur une presse, à raison de 850 coups/minutes. Le conditionnement et l’expédition interviennent ensuite. La Monnaie de Paris a également pour mission de dénaturer les pièces hors d’usage : leur valeur faciale est détruite et les flans sont fondus ou réutilisés.

Produits d’art

Dans ses ateliers de gravure et de fonderie, la Monnaie de Paris fabrique des pièces de monnaie de collection, des médailles, des décorations civiles et militaires, mais aussi des objets d’art (fonderie et bijouterie). Labellisée Joaillier de France, l’institution possède un atelier de bijouterie et d’émaillage qui utilise la technique ancestrale de l’émail grand feu, devenue très rare. Décorations (Légion d’honneur ou Ordre du mérite), médailles de baptême, gourmettes pour bébé, colliers, boucles d’oreilles, cadeaux d’entreprise personnalisés, tout est possible. Bon à savoir : tous ces objets peuvent être produits à la commande. Les outils de fabrication des monnaies possèdent deux poinçons, qui sont les garanties de l’Etat. Quant aux bijoux, ils présentent un signe distinctif utilisé pour authentifier et garantir le titre du métal : tête de chien pour le platine, minerve pour l’argent, aigle pour l’or.

La Monnaie de Paris contribue à la lutte contre le faux monnayage

Son expertise en matière de détection de la fraude et contrefaçon monétaires est reconnue, y compris outre-Atlantique : la Monnaie de Paris abrite, sur son site de Pessac, le CNAP (Centre national d’analyse des pièces) et le CTSE (Centre technique et scientifique européen), qui nécessitent des moyens techniques ultra-performants, sans cesse actualisés, et des compétences très pointues. Dans toute l’Europe, le CTSE expertise et classifie les pièces contrefaites. Ces dernières années, le nombre de fausses pièces en circulation a régulièrement baissé.

Cet article parle de

Vous pouvez aussi être intéressé par

Retour

par Comptoir National de l'Or

Notre rédaction est constituée de membres experts dans les métiers de l'économie et la gestion, des Responsables d'agence Comptoir National de l'Or, des analystes financiers qui publient régulièrement des études sur les politiques des banques centrales, le cours de l'or, la situation en zone euro et l'impact de la stratégie monétaire de la FED. Notre équipe scrute également une information plus généraliste à la recherche d'actualité "pépite" à vous partager. Depuis 5 ans, nous avons publié un peu plus de 4000 articles qui s'adressent à un public large et varié ayant pour objectif de satisfaire votre curiosité et de partager avec vous une certaine fascination pour le métal jaune.
Recherche
Nos auteurs
Archives
Articles populaires