займы с плохой кредитной историей

Analyses Economiques | — 13/08/2016 — Aucun commentaire

Système bancaire mondial : L’or comme protection contre la crise imminente

 L’or comme protection contre la crise imminenteLes signes sont de plus en plus nombreux et flagrants ; qu’il s’agisse de sa politique ou de son économie, les Etats-Unis est un pays de plus en plus déconnecté de la réalité. Outre sa course présidentielle surréaliste, ce sont surtout ses marchés économiques et financiers qui traduisent clairement le gouffre entre la réalité boursière et le comportement/réaction des opérateurs. Difficile en effet de croire que, à l’heure où le Dow Jones atteint 63% au-dessus de son sommet de 2000, les actions de l’Euro Dow 50 cèdent, et sur la même période (depuis deux ans), 45%, celles des marchés émergeants 36%, du Brésil et de Hong Kong 35%, du Nikkei 25% et de Shanghai 49%. Aucune logique ne peut être établie, dans ce contexte contradictoire, et les experts peinent de plus en plus à offrir une quelconque analyse pertinente et encore moins des prévisions. La liste des signaux alarmants ne cesse pourtant de s’allonger ; chute continuelle des profits des entreprises, des déficits budgétaires et de compte courant qui fêtent un demi-siècle d’âge, plus de 90 millions de chômeurs, un PIB négatif (au second trimestre 2016, avec application des taux réels d’inflation), 200 000 milliards de dollars de dette qui ne cesse de croître. On en passe, et des plus inquiétants ! Pourtant, les faits sont simples ; non seulement le Dow Jones a enregistré un sommet mensuel historique, le mois dernier, mais les marchés semblent, de manière générale, fermer totalement l’œil sur la situation –réelle et chiffrée- de l’économie nationale. En d’autres termes, les bourses US se retrouvent aujourd’hui sous fortes doses de stéroïdes monétaires qui n’arrivent plus à cacher sa faible performance réelle. Un décalage mis en évidence par des valeurs comme celle du métal jaune. L’alternative serait que le Dow Jones touche le niveau hyperinflationniste de 40 000 points, hissant l’or vers un minimum de 80 000 dollars l’once. Les deux scénarios placent le Dow Jones à un repli d’au moins 95% contre l’or. Dans l’ensemble, et étant donné la situation économique américaine dans sa globalité, le dollar –fortement surévalué, pour l’instant- est bien parti pour dégringoler sur le moyen et long terme. Le billet vert reviendra alors vers son plancher intrinsèque originel (0). C’est là que l’or (l’or physique, plus précisément) jouera son véritable rôle de valeur refuge. Le métal jaune physique détenu par un investisseur sera en effet sa seule protection contre l’effondrement inévitable du système bancaire américain et international.

Cet article parle de

Retour

par Comptoir National de l'Or

Notre rédaction est constituée de membres experts dans les métiers de l'économie et la gestion, des Responsables d'agence Comptoir National de l'Or, des analystes financiers qui publient régulièrement des études sur les politiques des banques centrales, le cours de l'or, la situation en zone euro et l'impact de la stratégie monétaire de la FED. Notre équipe scrute également une information plus généraliste à la recherche d'actualité "pépite" à vous partager. Depuis 5 ans, nous avons publié un peu plus de 4000 articles qui s'adressent à un public large et varié ayant pour objectif de satisfaire votre curiosité et de partager avec vous une certaine fascination pour le métal jaune.
Recherche
Nos auteurs
Archives
Articles populaires