L’or des dents suisses pour sauver les aveugles asiatiques et africains

“Sauvez l’or de la Suisse”, le Conseil fédéral Suisse est contre

Le 30 novembre prochain, les Suisses devront voter concernant l’initiative populaire “Sauvez l’or de la Suisse”. Cette initiative réclame que la Banque Nationale Suisse détienne au minimum 20% de ses actifs en or. Cet or devra être inaliénable et surtout stocké en Suisse. Elle vise l’accroissement de la stabilité monétaire de la Confédération grâce aux réserves d’or. Des requêtes que le Conseil fédéral Suisse n’accepte pas. Il a donc rejeté cette initiative populaire. Mardi 7 octobre 2014, Eveline Widmer-Schlumpf, conseillère fédérale a expliqué la décision du Conseil. Elle affirme que contrairement à ce qui est avancé par l’initiative populaire, cette accumulation d’or nuirait à la stabilité monétaire du pays. À noter que le rôle premier de la Banque Nationale est d’assurer la stabilité des prix. Une fonction qu’elle assure en mettant la quantité de monnaie nécessaire à la disposition de l’économie, ce qui garanti la stabilité du franc Suisse. Actuellement, les réserves d’or de la BNS représentent 10% de ses actifs, soit 1040 tonnes d’or. Une possession importante qui place la Confédération comme étant le pays possédant les réserves les plus élevées au nombre d’habitant. Selon les déclarations de la conseillère, pour répondre à la demande des 20% et de la condition de stockage du métal jaune en Suisse, la BNS devra effectuer des achats importants d’or et rapatrier ses réserves qui sont à l’étranger. Deux actions que la Banque Nationale ne pourra exécuter sans mettre en danger la stabilité monétaire du pays. Une conséquence qui découle de la restriction de la liberté d’action de la BNS et de la réduction de son efficacité en matière de politique monétaire. Eveline Widmer-Schlumpf, aborde également la distribution du bénéfice à la Confédération et aux Cantons. L’or ne générant aucun revenu courant, une part importante de réserves d’or engendrerait une baisse concernant la distribution du bénéfice. Le Conseil ajoute que la présence d’une réserve importante d’or inaliénable et présent en Suisse ne serait d’aucune utilité en cas de crise. C’est d’ailleurs pour s’assurer la possibilité de disposer de métal jaune dans diverses zones géographiques que la Banque a stocké 30% de ses réserves à l’étranger.

Retour
Notre rédaction est constituée de membres experts dans les métiers de l'économie et la gestion, des Responsables d'agence Comptoir National de l'Or, des analystes financiers qui publient régulièrement des études sur les politiques des banques centrales, le cours de l'or, prix de l'or, cours de l'argent, prix de l'argent, cours du platine, cours du palladium,... la situation en zone euro et l'impact de la stratégie monétaire de la FED. Notre équipe scrute également une information plus généraliste à la recherche d'actualité "pépite" à vous partager. Depuis 5 ans, nous avons publié un peu plus de 4000 articles qui s'adressent à un public large et varié ayant pour objectif de satisfaire votre curiosité et de partager avec vous une certaine fascination pour le métal jaune, le rachat d'or, et pour ceux qui veulent investir dans l'or, vendre leur or tout simplement en savoir plus...
Sur le même thème

Trouvez votre comptoir le plus proche

Le Comptoir National de l’Or dans la presse

TF1 M6 Le Parisien France 5 Le Monde RTL Les Echos
Venez découvrir notre application mobile
image/svg+xml
Nous contacterContactNous appelerAppelPrendre rendez-vousRDVTrouver un comptoirComptoir