Articles de presse | , , , — Vendredi 8 janvier 2016, 17:00 — Aucun commentaire

L’once rebondit sur les crises mondiales

A l’heure même où les places boursières européennes et américaines se battent, coude à coude, pour maintenir la tête hors de l’eau, le marché de l’or affiche, en cette fin de semaine, l’une de ses meilleures performances du dernier trimestre.

Outre l’accumulation de tensions économiques et politiques mondiales, c’est aussi la chute du prix du brut (un décrochage de 4%) qui a offert à l’once le coup de pouce supplémentaire qui a achevé de redorer le blason terni de sa valeur refuge. Du coup, alors que les observateurs rapportent une baisse de Wall Street « deux fois moins forte qu’en Europe », le cours de l’or, lui, frôle déjà les 1 100 dollars (plus de 1 090 dollars).

Mais il faut admettre que ce sont essentiellement les tensions grandissantes au Moyen-Orient qui ont le plus profité au marché aurifère. Les experts soulignent en effet « la généralisation des risques au Moyen-Orient, où les tensions entre l’Iran d’une part, et d’autre part l’Arabie saoudite et ses alliés régionaux, n’ont guère baissé d’intensité ». Par ailleurs, le régime nord-coréen de Pyongyang a annoncé que la secousse sismique enregistrée mercredi soir était le résultat de « l’essai réussi de sa première bombe thermonucléaire à hydrogène (bombe H, à fusion), le pays n’ayant jusqu’alors procédé qu’à des essais de bombes A (à fission), moins puissantes ».

Pendant ce temps, la situation économique en Chine continue de se dégrader, avec l’annonce et la publication (quasi quotidienne) de nouveaux indices macroéconomiques en repli/chute constante.

Recherche
Flash Infos
Actualités récentes
A propos de Gold.fr

Vous souhaitez acheter ou vendre de l'Or ?

Contactez le Comptoir National de l'Or, le leader de l'achat et de la vente d'Or en France.

En savoir plus  >>
Navigation par Tags